Témoignages

La parole est à vous !

Etablir une bonne santé orale au quotidien pour mon fils est devenue une priorité

" Instaurer une bonne hygiène orale avec notre fils Pierre âgé de 16 ans, atteint d'une paralysie cérébrale est devenu un exercice laborieux!
En effet, Pierre ne sait pas cracher et il est donc difficile de lui faire se rincer la bouche après le brossage.
Mais avec Pierre, on essaie de faire de la prévention afin d'éviter d'arriver à une situation irréversible au niveau de sa Santé Orale. On voit donc le dentiste tous les six mois pour un contrôle. Par ailleurs, assister à une séance d'éducation à la santé orale permet d'améliorer la manière de lui brosser les dents et d'établir une santé orale satisfaisante au quotidien."

Pascale Lasfargues, maman de Pierre, atteint de paralysie cérébrale

Le Programme Autisme & Santé Orale a permis une prise en charge de notre enfant

“ Hugo, âgé de 11 ans. Il a été diagnostiqué TED il y a deux ans et demi. Les rendez-vous chez le dentiste étaient très difficiles car Hugo était agité. Nous ressentions à chaque visite le stress, l’angoisse monter chez notre enfant.
Nous avons découvert le programme de recherche PASO (Programme Autisme & Santé Orale et j’ai alors essayé de prendre le relais du dentiste, en transformant l’examen sous forme de jeu à la maison en travaillant sur les pictogrammes, la bande-son ou les bandes dessinées.
Hugo est très content dès que je lui présente les pictogrammes, encore plus quand il y a la bande vidéo-son, il est très attentif aux instruments. Il manipule les pictogrammes, en rigolant, en les faisant parler. Nous avons donné des noms aux instruments
Hors séance de travail, il restitue tout ce qu’il a enregistré avec ses petits pantins.
Et lors des rendez-vous, nous voyons maintenant qu’il s’installe tranquillement sur le fauteuil. Il reste la bouche ouverte. ”

Madame Bottinelli, maman d’Hugo présentant des troubles autistiques

Des séances d’éducation à la santé orale qui ont porté leurs fruits

" Les résidents de notre établissement rencontraient des difficultés à instaurer une hygiène orale satisfaisante, le brossage des dents étant parfois considéré comme une intrusion. Pour le personnel, il était très difficile de mettre en place un accompagnement individuel, le brossage des dents n’étant pas intégré comme un geste d’hygiène.
La participation aux séances d’éducation à la santé orale a permis aux résidents et au personnel soignant d’accroître leurs connaissances et leur pratique dans le domaine de la Santé Orale.
De plus, de nombreuses améliorations ont été signalées auprès de nos patients, qui ont désormais compris l’importance d’un bon brossage dentaire."

Tristan Drouy, infirmier au foyer ALGED La Providence